DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La carte de l'art jouée par Abou Dhabi

Vous lisez:

La carte de l'art jouée par Abou Dhabi

Taille du texte Aa Aa

Abu Dhabi continue de jouer la carte de l’art.
Alors que l’on a appris récemment que le Louvre Abu Dhabi ouvrira ses portes lors de la journée nationale des Émirats arabes unis, le 2 décembre 2015, l‘émirat vient d’organiser sa 5ème foire d’art. Une cinquantaine de galeries internationales y ont participé.

Tairone Bastien, directeur de “Abu Dhabi Art” : “Nous avons un taux de retour des galeries très important. A 90% elles reviennent à la foire avec des noms comme Hauser & Wirth, nous avons Gagosian , Thaddeus Ropac et des galeries qui présentent vraiment le meilleur travail à la fois d’artistes établis mais aussi d’artistes contemporains de pointes”.

Des grands noms étaient présents comme Zao Wou Ki (disparu cette année) mais aussi Robert Hammond ou encore Louise Bourgeois.

Alain Quemin, sociologue et spécialiste de l’art contemporain : “Ce que l’on montre ici chaque année est de toute façon de très bonne qualité. Ils ne prennent pas des pièces de second choix. Les galeries essayent de promouvoir les meilleures oeuvres des meilleurs artistes. Elles prennent ce marché très au sérieux”.