DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le couple d'esclavagistes présumés de Londres aurait été maoïste

Vous lisez:

Le couple d'esclavagistes présumés de Londres aurait été maoïste

Taille du texte Aa Aa

Soupçonnés d’avoir séquestré trois femmes pendant 30 ans dans la capitale britannique, ils avaient installé un squat communiste, le Mao Tsé-toung Memorial Centre, à Brixton, quartier multi-ethnique du sud de Londres selon des médias d’Outre-Manche. Ils ont même été arrêtés par Scotland Yard dans les années 70.

Les suspects s’appellent Aravindan Balakrishnan, un homme d’origine indienne âgé de 73 ans, et sa femme, Chanda est d’origine tanzanienne et elle a 67 ans.

Pour l’un de leurs voisins, leur attitude a toujours été équivoque : “Chaque fois qu’ils étaient là, ils allaient faire des courses toujours en coup de vent, ils ne pouvaient même pas s’arrêter pour discuter, ils étaient très… il y avait quelque chose qui n‘était pas normal ici”, raconte ce voisin.

Les deux suspects ont été arrêtés jeudi dernier, près de quatre semaines après la libération de trois femmes qu’ils sont soupçonnés d’avoir retenues chez eux pendant trente ans. Il s’agit d’une Malaisienne de 69 ans, une Irlandaise de 57 ans et une Britannique de 30 ans. Elles ont vécu dans une sorte de “communauté” et étaient soumises à des violences physiques et psychologiques de la part du couple qui les utilisait comme des esclaves.