DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Ukraine/UE : violents heurts, manifestations et grève de la faim de Timochenko


monde

Ukraine/UE : violents heurts, manifestations et grève de la faim de Timochenko

La colère gronde en Ukraine. 20.000 manifestants ont à nouveau protesté ce lundi soir à Kiev contre le rejet par les autorités d’un accord d’association avec l’Union européenne. Certains s’en sont pris à un véhicule dont les occupants auraient été, selon eux, des policiers en civil qui les espionnaient.
L’avocat de Ioulia Timochenko a lu devant des milliers de manifestants un message de l’opposante ukrainienne condamnée en 2011 à sept ans de prison pour abus de pouvoir au terme d’un procès que l’Union européenne a jugé politique. “En signe d’union et de solidarité avec les manifestants qui se battent dans les rues ukrainiennes et dans le monde, j’entame une grève de la faim illimitée pour demander à Ianoukovitch de signer l’accord d’association avec l’UE”.
Face aux protestations qui se multiplient ces derniers jours, le président ukrainien, lui, a appelé “à la paix.” “Personne ne va voler notre rêve d’une Ukraine aux opportunités communes, d’une Ukraine européenne,” a déclaré Viktor Ianoukovitch. “Et personne ne va nous faire sortir du chemin adéquat qui nous mènera jusqu‘à ce rêve.”
Le gouvernement ukrainien a décidé brusquement la semaine dernière de renoncer à la signature de l’accord historique entre l’ancienne république soviétique et l’Union européenne. Il a annoncé un resserrement des liens avec la Russie au nom du pragmatisme économique.

Avec AFP et Reuters

Vous êtes en Ukraine ? Faites-nous part de vos impressions, envoyez-nous vos témoignages, photos et vidéos à witness[at]euronews.com !

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Conférence sur la Syrie: une date et plusieurs questions