Fermer
Identifiez-vous
Merci d’entrer vos identifiants de connexion

ou Rejoignez la communauté euronews

Avez-vous oublié votre mot de passe ?

Skip to main content

Le livre le plus cher jamais vendu aux enchères
close share panel

Partager cet article

Twitter Facebook

Le mois de novembre 2013 restera dans les annales des ventes aux enchères. Après le record établi par le triptyque de Francis Bacon, adjugé à 142,4 millions de dollars, un psautier datant de 1640 a atteint la somme de 14 millions de dollars, lors d’une vente organisée ce mardi à New York. Le “Bay Psalm Book” devient ainsi le livre imprimé le plus cher du monde.

L’exemplaire mis en vente par la maison Sotheby’s est singulier à plus d’un titre. Il s’agit en effet du premier ouvrage à avoir été imprimé par les colons sur le sol américain. En 1638, Stephen Day, un imprimeur de Londres, s’installe à Cambridge dans la colonie de la baie du Massachusetts, apportant dans ses bagages une presse typographique. La machine sera mise à profit pour concrétiser un projet porté par plusieurs colons : une nouvelle traduction de la version en hébreu du “Livre des Psaumes”, jugée plus conforme avec la foi de ces puritains. L’entreprise aboutit en 1640, soit 20 ans après l’arrivée des Pères fondateurs en Nouvelle Angleterre. Le “Bay Psalm Book”, dans sa première édition, sera imprimé à 1 700 exemplaires pour nourrir spirituellement la communauté.

A ce jour, il ne reste plus que onze copies de cet ouvrage. Le livre qui a été vendu ce mardi 26 novembre appartenait auparavant à l’Old South Church, une église protestante de Boston. Le fruit de la vente servira à des travaux de rénovation et financera des programmes sociaux. Il est à noter que cette congrégation possède un autre exemplaire du Bay Psalm Book.

L’acheteur, qui va donc s’acquitter d’un chèque de 14,165 millions de dollars, n’est pas un inconnu. Il s’agit en effet du milliardaire et philanthrope américain David Rubenstein. Selon le commissaire priseur de la vente, M. Rubenstein prévoit de partager l’ouvrage avec le public en le prêtant à diverses bibliothèques. En 2007, il s‘était déjà illustré en achetant une des rares copies de la Magna Carta, une charte du XIIIème siècle fixant les relations entre la noblesse et la couronne d’Angleterre. Ce texte est désormais conservé par les archives nationales américaines à Washington.

Les précédents records

  • Le "Codex Leicester", une compilation, datée de 1508-1510, de textes et d’illustrations scientifiques de Léonard de Vinci, achetée 30,802 millions de dollars par Bill Gates le 11 Novembre 1994 à New York. Cet ensemble de feuilles manuscrites, de la main du maître, détient toujours le titre de livre le plus coûteux au monde.
  • "Oiseaux d'Amérique", du naturaliste américain Jean-Jacques Audubon (1785-1851), livre constitué de planches ornithologiques. Un exemplaire a été adjugé à plus de 11 millions de dollars, le 6 décembre 2010 à Londres. Cet ouvrage a été, jusqu‘à ce mardi, le livre imprimé le plus cher du monde.

Copyright © 2014 euronews

Plus d'actualités sur :

Consultez les sujets à la une