DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La destitution de Silvio Berlusconi votée par le Sénat italien

Vous lisez:

La destitution de Silvio Berlusconi votée par le Sénat italien

Taille du texte Aa Aa

Silvio Berlusconi déchu de son poste au Sénat. Les sénateurs ont voté la destitution de l’ancien président du conseil. Ils ont en fait rejeté, par plusieurs votes successifs, divers documents visant à contrecarrer la déchéance du Cavaliere, par 192 voix contre 113. Le Parti Démocrate de centre-gauche d’Enrico Letta, le mouvement 5 étoiles de Beppe Grillo et d’autres petites forrmations se sont prononcés pour son éviction.

“C’est un jour amer, un jour de deuil pour la loi, le droit, la démocratie”, a déclaré Silvio Berlusconi, avant le vote, devant ses supporters à Rome.

Ce vote au Sénat est la conséquence d’une loi adoptée en 2012 qui prévoit six ans d’inéligibilité pour tout élu condamné à une peine de plus de 2 ans de prison.

Silvio Berlusconi a écopé d’une peine de quatre ans de réclusion, ramenée ensuite à un an, pour fraude fiscale dans l’affaire Mediaset.

L’ancien président du Conseil s’est dit à nouveau victime de “persécutions” de la part de la “magistrature communiste” qui l’a amené au “peloton d’exécution” pour “ouvrir la voie du pouvoir à la gauche”.

Silvio Berlusconi a indiqué, ce mercredi soir, qu’il continuerait la lutte politique même sans mandat. Il avait été élu au Sénat en 1994. Il aura droit à une prime de départ de 180 000 euros et une retraite mensuelle de 8000 euros.