DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ukraine/UE : "ne nous humiliez pas" dixit Victor Ianoukovitch

Vous lisez:

Ukraine/UE : "ne nous humiliez pas" dixit Victor Ianoukovitch

Taille du texte Aa Aa

Des milliers d’Ukrainiens restaient mobilisés hier soir à Kiev pour réclamer la signature d’un accord d’association de l’Ukraine avec l’Union européenne. Ces manifestations organisées par l’opposition depuis dimanche sont les plus importantes depuis la Révolution orange pro-occidentale de 2004.

Mais le président Victor Ianoukovitch, persiste et signe. Il a indiqué hier soir que l’Ukraine attendrait de meilleures conditions pour signer un accord avec les 28. Selon lui, les termes de l’aide financière offerte par l’UE en échange de l’accord étaient “humiliants”. “Je ne veux pas être grossier mais vous ne devez pas nous humilier comme cela. Nous ne sommes pas des enfants. Vous ne pouvez pas nous acheter avec des sucreries”. Ianoukovitch a décidé de “clarifier” sa position à Vilnius, en Lituanie, où l’accord devait être signé.
La présidente du parlement de Lituanie, elle, est à Kiev et a rejoint hier soir les quelque 7.000 manifestants réunis dans le centre de la capitale. “Je suis sûre que l’Ukraine rejoindra l’Europe, a indiqué en russe, Loreta Grauziniene, dont le pays assure la présidence semestrielle de l’UE,. C’est un chemin difficile mais il faut le suivre avec fierté. Je fais confiance au peuple ukrainien. Je sais que vous aimez votre pays. Et dans l’intérêt de vos enfants et de vos petits-enfants, vous ferez tout ce que vous pouvez pour être au sein de l’Europe.”

Pour la première fois, hier, le Premier ministre ukrainien a reconnu que la Russie avait dissuadé Kiev de signer l’accord d’association avec les Européens.

Avec AFP et Reuters

Vous êtes en Ukraine ? Faites-nous part de vos impressions, envoyez-nous vos témoignages, photos et vidéos à witness[at]euronews.com !