DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Typhon aux Philippines : la vie reprend lentement

Vous lisez:

Typhon aux Philippines : la vie reprend lentement

Taille du texte Aa Aa

Aux Philippines, trois semaines après le passage du typhon Haiyan, les secouristes n’ont pas fini le difficile travail de collecte des corps, au milieu des débris, on le voit ici à Tacloban.

Pour faciliter la tâche, ils ont parfois recours à la technologie comme le drone. Cet engin sans pilote peut survoler les zones difficiles d’accès, et de fait, fournir de précieuses indications aux sauveteurs.

“Parfois, il est très difficile d’aller récupérer un corps, explique Liam Dawson, responsable de la société suisse qui fabrique ce drone. Grâce à cet équipement, les secouristes peuvent plus facilement se frayer un chemin”.

Le typhon Haiyan a fait près de 7000 morts et disparus.

La province de Leyte a été particulièrement ravagée. C’est là que se concentre la plupart des travailleurs humanitaires. Une équipe de médecins allemands a ainsi installé un hôpital de fortune. Ces médecins disent soigner 150 personnes par jour.

Panser les plaies des survivants, réparer les dégâts matériel causé par le typhon : cela pourrait prendre dix ans, disent certains spécialistes.

Dans l’immédiat, l’activité redémarre, en témoignent les scènes de marché observées à Tacloban.

Au niveau macro-économique, les autorités philippines affirment que le typhon aura un impact limité sur la croissance, qui s‘établira pour 2013 à 7%.

  • Philippines after Haiyan

    Tacloban. Anadolu agency

  • Tacloban. Anadolu agency

  • Tacloban. Anadolu agency

  • Tacloban. Anadolu agency

  • Tacloban. Anadolu/ Save the Children

  • Dumalog. Anadolu/ Save the Children

  • Dumalog. Anadolu/ Save the Children

  • Dumalog. Anadolu/ Save the Children

  • Dumalog. Anadolu/ Save the Children

  • Dumalog. Anadolu/ Save the Children

  • Dumalog. Anadolu/ Save the Children