DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Afrique du Sud : un abri de bidonville grand luxe en guise de chambre d’hôtel


monde

Afrique du Sud : un abri de bidonville grand luxe en guise de chambre d’hôtel

Vous partez en vacances ? Réservez votre chambre dans un bidonville. C’est ce que propose un hôtel au cœur de l’Afrique du Sud, dans une réserve naturelle, près de la ville de Bloemfontein.

L’hôtel Emoya a appelé cet espace la ‘Shanty Town’ autrement dit ‘le bidonville’. Il se compose de plusieurs « abris » de quatre couchages, habillés de tôle défraîchie et regroupés en cercle. Il est proposé par l’hôtel pour les week-ends d’intégration professionnelle ou week-ends barbecue, mais aussi pour les fêtes à thème ou, selon ses propres mots « l’expérience de toute une vie ». Les abris sont aussi équipés de ‘donkey geysers’, fours faits-maison dans les township sud-africains.

Mais de bidonville, ces cabanes n’ont que l’apparence et le nom car les cabanes ont des murs bien solides, un plancher chauffant, l’eau courante, et le wifi. L’électricité est laissée aux goûts des clients qui peuvent choisir des abris sans électricité pour pousser ‘l’expérience’ plus loin. L’hôtel précise même que les chambres sont « parfaitement sécurisées, notamment pour les enfants ».
Les propriétaires ont travaillé la décoration : faux vieux postes de radio, mobiles de vaisselle en fer blanc…

Le propriétaire, Buks Westraad, se défend de proposer un projet raciste – la majorité des sud-africains pauvres obligés de vivre dans des bidonvilles sont noirs. Il a expliqué à la chaîne eNCA : « je pense que nous avons pris quelque chose de connoté négativement et nous en avons fait quelque chose de positif, qui montre l’inventivité du peuple sud-africain »…
A voir si les clients lui donneront raison ; certains internautes ont déjà fait part de ==leur mécontentement.

Photo : capture d‘écran du site de l’hôtel Emoya

Prochain article

monde

Des sites de streaming bloqués par la justice