DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Art contemporain : artistes de l'est pour acheteur de l'ouest

Vous lisez:

Art contemporain : artistes de l'est pour acheteur de l'ouest

Taille du texte Aa Aa

A Budapest se tient la plus grande foire d’art contemporain d’Europe Centrale. Cette année les galeries proposaient les oeuvres de 500 artistes. En fait cette foire apparaît plus comme un hub entre artistes de l’est et acheteurs de l’ouest…

Adina Zorzini, galeriste : “Le marché de l’art en Roumanie est assez réduit et ils essayent de le développer. Donc les galeries roumaines et les artistes ne s’adressent pas nécessairement au public roumain mais au public mondial. Ce qui rend les tendances locales très internationales et les artistes locaux très en phase avec ce qui se passe dans l’art contemporain”.

Plutôt désinhibée Budapest propose de nouveaux et versatiles talents. Un accent particulier a été mis cette année sur de jeunes artistes venus de Hongrie, de Pologne, de République Tchèque et de Slovaquie.

Kataryna Haber : “Le marché de l’art en Pologne est virtuellement inexistant. Il est très difficile de trouver des gens qui veulent acheter des oeuvres d’art parce que la classe aisée ne représente que 4% de la population il est donc impossible d’atteindre des clients avec notre offre”.

Cette édition de la foire d’art de Budapest attend 20 000 personnes.