DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Ces marathoniens n'ont pas froid aux yeux...


Sport

Ces marathoniens n'ont pas froid aux yeux...

Rien de plus important qu’un bon échauffement quand il s’agit de braver des températures de -30 degrés et de s‘élancer pour 42 kilomètres 195 sur la glace. Des dizaines de concurrents venus du monde entier ont participé à la neuvième édition du marathon de l’Antarctique. Le vétéran tchèque Petr Vabrousek a mis 3 heures 34 minutes et 47 secondes avant de couper la ligne d’arrivée en vainqueur. Il a ainsi battu le record de l‘épreuve mais à ses yeux, ce n‘était pas le plus important.

Petr Vabrousek : “C‘était excellent, vous ne pouvez pas savoir ce que ça fait de finir ce marathon. C’est une expérience fantastique. J’ai couru 160 marathons dans ma vie, mais aucun n’est aussi beau, aussi étonnant que celui-là.”

Chez les femmes, c’est la Britannique Fiona Oakes qui s’est imposée en établissant elle aussi un nouveau record avec un chrono de 4 heures 20 minutes et 2 secondes.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Sport

Zahir Belounis "libéré" par le Qatar