DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les manifestants thaïlandais prennent temporairement le siège de l'armée


Thaïlande

Les manifestants thaïlandais prennent temporairement le siège de l'armée

Depuis des semaines, le mouvement ne fléchit pas.

Les manifestants réclament le départ du gouvernement thaïlandais. Ce vendredi matin, plus de 1000 opposants ont occupé temporairement le quartier général de l’armée de terre.

Ils veulent savoir quel camp choisit l’armée. Le peuple ou le pouvoir? Un pouvoir incarné par Yingluck Shinawatra et son frère Thaksin, ancien Premier ministre renversé par un coup d’Etat en 2006 et qui reste au cœur de la politique du royaume malgré son exil.

Les manifestants sont descendus dans les rues de Bangkok, lorsque le parti de Yingluck a tenté de faire passer un projet de loi d’amnistie qui aurait blanchi Thaksin Shinawatra de sa condamnation pour corruption en 2008.
Malgré le rejet du texte au Sénat, les manifestants ne décolèrent pas.

Ils exigent le départ de la chef du gouvernement, Yingluck Shinawatra, qu’ils considèrent comme la marionnette de Thaksin.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Sommet oriental : pas de miracle ukrainien pour l'UE