DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Tensions au Caire alors que débute le vote de la nouvelle Constitution


Egypte

Tensions au Caire alors que débute le vote de la nouvelle Constitution

Au Caire, des affrontements ont éclaté entre policiers et manifestants, hostiles à une nouvelle loi, qui restreint les manifestations publiques.

L’activiste Ahmed Maher, qui avait manifesté contre ce texte devant le Parlement, faisait l’objet depuis d’un mandat d’arrêt. Il s’est rendu samedi à la police, entouré de ses partisans, aux cris de ‘‘A bas le régime militaire.’‘

‘‘Je n’approuve ni cette loi, ni mon arrestation, dit-il.
Les sanctions font partie des risques de nos activités et je suis prêt à en assumer les conséquences.’‘

Par ailleurs, la rédaction du projet de nouvelle Constitution a pris fin samedi. Le Comité des 50 personnalités, dirigé par Amr Moussa, a commencé à voter article par article. Le nouveau texte permet notamment aux tribunaux militaires de juger des civils, comme sous l‘ère Moubarak. Il interdit par ailleurs la formation de partis religieux. Deux articles qui font particulièrement polémique en Égypte.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

France : vaste mobilisation des routiers contre l'écotaxe