DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Vilnius se termine sans que l'UE ait convaincu l'Ukraine

Vous lisez:

Vilnius se termine sans que l'UE ait convaincu l'Ukraine

Taille du texte Aa Aa

La photo de famille, c’est peut-être le seul souvenir que l’Ukraine gardera de ce sommet de Vilnius. Pour le reste, c’est un échec amer pour l’Union européenne qui n’a pas réussi à convaincre Viktor Ianoukovitch de sortir de l’emprise de Moscou, et de se rapprocher de l’Ouest.
Quand on lui demande ce que la Russie lui a promis, le président ukrainien répond que “les
discussions ne sont pas terminées. Le dialogue continue. C’est important pour nous que cette pause avec l’UE nous ouvre de nouvelles opportunités.”

Le président Ianoukovitch n‘écarte pas une possible signature, prochainement. Mais sous condition : il réclame aux Européens un dialogue à trois avec la Russie, et une aide financière pour son pays en crise.

“Si monsieur Ianoukovitch pense que l’Union européenne devrait lui donner de l’argent, explique Martin Schulz, le président du parlement européen, il devrait être plus concret et dire combien, et de quelle manière. Evidemment, il a passé un accord avec la Russie pour avoir de l’argent parce qu’il a besoin d’argent et de gaz pas cher.”

Seule petite lumière, la Géorgie et la Moldavie ont paraphé un accord avec l’UE, mais en coulisse à Bruxelles, on craint là aussi des pressions de Moscou sur ces pays.