DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Thaïlande : des opposants prennent le contrôle de la télévision publique

Vous lisez:

Thaïlande : des opposants prennent le contrôle de la télévision publique

Taille du texte Aa Aa

Les opposants au gouvernement passent à la vitesse supérieure à Bangkok. Ils ont pris le contrôle aujourd’hui du siège de la télévision nationale PBS. Ils sont venus en scooters, en voiture et à pied.

Les protestataires ont donné jusqu‘à ce dimanche à la Première ministre Yingluck Shinawatra pour quitter ses fonctions. La dirigeante se trouvait d’ailleurs dans la matinée dans une caserne de la police qui a été envahie par des opposants. Yingluck Shinawatra a pu être évacuée par des agents, selon un de ses collaborateurs.

La police a appelé l’armée en renfort pour défendre les bâtiments pro-gouvernementaux. Le siège du gouvernement, l’une des principales cibles des opposants, est protégé par des rangées de bloc de béton. Et face à ceux qui tentaient de passer ces barricades, la police a tiré des gaz lacrymogènes. Des milliers de manifestants étaient rassemblés près de cette forteresse à la mi-journée ce dimanche.

Leur mobilisation dure depuis un mois. Leur colère a été alimentée par un projet de loi d’amnistie largement vu comme un moyen de permettre le retour du frère de la Première ministre, Thaksin Shinawatra, qui vit en exil.

Un cap était franchi ce week-end avec les premières violences de rue meurtrières, après un mois de manifestations. Des affrontements entre partisans du gouvernement et opposants ont fait deux morts et 45 blessés au cours de la nuit à Bangkok.

Avec AFP et Reuters