DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Croatie : réactions au lendemain du référendum excluant le mariage gay

Vous lisez:

Croatie : réactions au lendemain du référendum excluant le mariage gay

Taille du texte Aa Aa

En Croatie, plusieurs militants de droits de l’Homme estiment que le résultat du référendum de ce dimanche est un “pas en arrière”.

A 66%, les Croates ont estimé que la famille devait être et rester une “union entre un homme et une femme”. Pas question d’entendre parler de mariage homosexuel dans ce pays des Balkans à forte tradition catholique.

Ce référendum a suscité de vifs débats dans la société.

Le président croate Ivo Josipovic a dit espérer que le résultat de ce scrutin n’allait pas créer “de nouveaux clivages au sein de la population”.

Au départ, c’est une association conservatrice qui fait circuler une pétition pour demander la tenue d’un référendum sur le sujet. Jusque-là, la constitution croate ne comportait aucune définition du mariage.

“Pour moi, ce référendum n’a fait que susciter de la haine, des insultes et des reproches; et c’est bien dommage, regrette Sandra, une habitante de Zagreb. Indépendamment du fait qu’on soit pour ou contre, ce qui s’est passé à travers ce référendum ne donne pas une image de tolérance”.

“Le résultat de ce référendum n’est pas une surprise, ajoute Ivan. Tout le monde s’attendait à ce que la conception traditionnelle l’emporte. On s’attendait à ce que ce soit une victoire de l’Eglise et de la religion”.

A peine plus d’un électeur sur trois s’est exprimé lors de ce référendum. Mais cela n’a pas d’incidence sur la validation du résultat. Pour plusieurs observateurs, cette faible participation est la preuve que la population est davantage préoccupée par les problèmes économiques.