DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'Europe maintient le dialogue avec Kiev et appelle au calme


Le bureau de Bruxelles

L'Europe maintient le dialogue avec Kiev et appelle au calme

L’accord d’association avec l’Ukraine est toujours sur la table mais pas question de rouvrir des négociations. José Manuel Barroso l’a dit lundi au président Ianoukovitch. L’Europe qui appelle les deux parties au calme après les violences du week-end. “Les autorités ukrainiennes doivent évidemment respecter les libertés démocratiques et le droit des personnes à manifester souligne le chef de l’exécutif européen. Et dans le même temps nous avons appelé les manifestants à faire preuve de retenue. Tout cela tient au fait que de très nombreux Ukrainiens voient leur avenir en Europe et ils sont déçus des résultats du sommet de Vilnius.”

Pour le Centre d‘études politiques européennes, ce n’est pas que la non signature de cet accord qui est à l’origine des protestations. Les manifestants aspirent à plus de démocratie et à un véritable changement politique. “Je pense que les manifestants se battent pour que leur pays suive le chemin européen ce qui ne signifie pas forcément ou ne se traduit pas en une future adhésion à l’Union européenne explique Steven Blockmans. Je pense que ce processus de modernisation, c’est ce que réclament réellement les manifestants, ils n’acceptent pas la politique actuelle et la manière dont elle est gérée par le pouvoir ukrainien.”

Malgré les violences, l’Europe tend la main à l’Ukraine en acceptant de recevoir une délégation.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Le bureau de Bruxelles

G. Margvelashvili : "Une Géorgie européenne n'est une menace pour personne"