DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Ukraine : l'opposition pro-européenne intensifie son action


Ukraine

Ukraine : l'opposition pro-européenne intensifie son action

En Ukraine, l’opposition pro-européenne appelle à la grève générale et exige la démission du pouvoir. Déclenché il y a une dizaine de jours par le refus du président Ianoukovitch de signer un accord d’association avec l’Union européenne, le mécontentement de l’opposition ukrainienne est entré dans une nouvelle phase.

Suite à la mobilisation de 100000 personnes dimanche, les manifestants sont toujours rassemblés sur la place de l’Indépendance. Et désormais une partie d’entre eux occupe la mairie de Kiev, mais aussi le siège du gouvernement : “Nous voulons leur montrer que nous ne sommes pas satisfaits de leur travail. C’est un signe pour qu’ils comprennent que le temps est venu de changer ce gouvernement”, explique une manifestante.

Le président ne semble toutefois pas prêt à céder. “Mieux vaut une mauvaise paix qu’une véritable guerre” a-t-il ainsi plaidé ce lundi. Son Premier ministre parle lui de manifestations “illégales” qui ressemblent à “un coup d’Etat”.

“Les routes vers la plupart des institutions gouvernementales sont bloquées par des chaînes humaines, explique notre correspondante à Kiev. La circulation est également stoppée sur quelques uns des principaux axes du centre-ville. Les coordinateurs appellent les gens à ne pas répondre aux provocations pour que les manifestations pacifiques ne tournent pas aux affrontements violents.”

Vous êtes en Ukraine ? Faites-nous part de vos impressions, envoyez-nous vos témoignages, photos et vidéos à witness[at]euronews.com !

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Vatican: première entrevue de Benjamin Netanyahu avec le pape François