DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Un premier décès dû à la grippe A(H7N9) à Hong Kong


monde

Un premier décès dû à la grippe A(H7N9) à Hong Kong

Les autorités de Hong Kong viennent de confirmer ce lundi le décès d’une personne atteinte du virus de la grippe aviaire A(H7N9). C’est le premier décès observé dans la région administrative spéciale, ce qui démontre que le virus se propage au-delà des frontières de la Chine continentale. Ces dernières semaines, plusieurs nouveaux cas de contamination ont été également identifiés par Pékin.

Le patient décédé à Hong Kong était un ressortissant indonésien, employé domestique, âgé de 36 ans. Selon le secrétaire du territoire en charge de la Santé, Ko Wing-man, la personne avait été hospitalisée dans un état critique après avoir contracté le H7N9, et les fréquents contacts de la victime avec des volailles, lors de fréquents déplacements à Shenzen, en Chine Continentale, seraient à l’origine de son décès.

L’Organisation Mondiale de la Santé, selon un bulletin d’information publié en novembre dernier, a indiqué que cette souche de grippe aviaire particulièrement virulente avait déjà provoqué la mort de 45 personnes.

Ce décès intervient pratiquement dix ans après l’épidémie de SRAS, qui avait provoqué la mort de plus de 300 personnes à Hong Kong, et qui avait profondément touché les secteurs du commerce et du tourisme de la ville.

Avec Reuters

Prochain article

monde

Londres : une station de métro fantôme achetée pour 60 millions d’euros