DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Consensus international pour sauver les éléphants d'Afrique

Vous lisez:

Consensus international pour sauver les éléphants d'Afrique

Taille du texte Aa Aa

Comment enrayer le trafic mondial d’ivoire ? La question est au cœur d’une conférence internationale qui se tient au Botswana.

Parmi les participants, les pays victimes du braconnage (comme le Gabon, le Kenya ou la Zambie), les pays qui servent de transit pour l’ivoire (la Malaisie, le Vietnam ou les Philippines) et les principaux consommateurs d’ivoire (la Chine, la Thaïlande). Tous se sont mis d’accord pour enrayer le massacre d‘éléphants d’Afrique.

“On ne peut plus tolérer un tel niveau de braconnage et de trafic, a commenté le président du Botswana, Ian Khama. En 2012, on estime à 20 000, le nombre d‘éléphants tués de manière illégale sur tout le continent africain”.

Le sommet se termine ce mercredi, mais d’ores et déjà, plusieurs résolutions ont été adoptées: – alourdir les peines encourus par les braconniers – améliorer la coopération entre les pays pour lutter contre les réseaux de contrebande – augmenter les moyens financiers et matériels pour sécuriser davantage les zones d’habitation des éléphants.

Le nombre d‘éléphants en Afrique a été divisé par 2 en 30 ans.