DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Coup de théâtre en Thaïlande : les barricades tombent

Vous lisez:

Coup de théâtre en Thaïlande : les barricades tombent

Taille du texte Aa Aa

Le coup d’Etat populaire amorcé par l’opposition serait-il en passe de réussir ?

Rien n’est moins sûr mais les manifestants – qui veulent renverser la Première ministre – ont pu entrer en masse dans le complexe qui abrite le siège du gouvernement.

La principale intéressée était en déplacement dans la station balnéaire de Hua Hin pour préparer les célébrations du 86e anniversaire du roi, jeudi.

Difficile de comprendre les raisons d’un tel revirement.

Yingluck Shinawatra aurait demandé aux forces de l’ordre de ne pas intervenir pour mettre fin aux violences, au lendemain de sérieux heurts à Bangkok. Elle refuse cependant de démissionner.

“J’ai l’ordre de veiller à la sécurité des manifestants et des gens qui viennent protester pacifiquement”, explique un policier.

“Nous devons nous battre jusqu‘à la victoire car le régime de Thaksin a été au pouvoir depuis 2005”, dit un manifestant, faisant écho aux déclarations du leader de la contestation. Suthep Thaugsaban – qui fait l’objet de deux mandats d’arrêt – a indiqué, en effet, qu’il s’agissait d’une “victoire partielle”.

Les manifestants estiment que la chef du gouvernement est manipulée par son frère Thaksin, en exil, depuis son renversement en 2006 et sa condamnation pour abus de pouvoir.

Le clivage entre pro et anti-Thaksin constitue plus que jamais la clé de lecture de cette crise en Thaïlande.