DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

En Ukraine, les autorités menacent les manifestants de poursuites


Ukraine

En Ukraine, les autorités menacent les manifestants de poursuites

Les autorités durcissent le ton en Ukraine. Au lendemain du rejet de la motion de défiance au Parlement, le chef du gouvernement a clairement averti les manifestants que des poursuites pouvaient être déclenchées à leur encontre.

L’Université de Kiev sommée de donner des noms

Le parquet de Kiev a, par exemple, demandé aux universités de fournir les noms des étudiants et des professeurs ayant participé aux rassemblements ces derniers jours.

3000 personnes ont à nouveau manifesté place de l’Indépendance, ce mercredi matin, plusieurs centaines d’entre elles ont tenté de bloquer le siège du gouvernement.

“Le peuple lutte pour ses droits. Ici, il y a beaucoup de jeunes, qui se projettent dans le futur, qui pensent à leur avenir, à l’avenir de leur pays, un avenir en Europe. Ils défendent leurs droits”, indique l’un d’entre eux.

Des manifestants placés en détention arbitraire

Les autorités auraient, d’ores et déjà, mis leurs menaces à exécution. Une dizaine de manifestants seraient en détention provisoire au terme d’arrestations qualifiées “d’arbitraires”, par leurs proches.

“Certaines forces politiques, sans propositions concrètes, poussent les manifestants à la violence, à l’occupation illégale des bâtiments administratifs et au blocage du fonctionnement des institutions. C’est un délit criminel”, a déclaré le Premier ministre.

Ianoukovitch en Chine, une délégation à Bruxelles d’après le Premier ministre

Pour Mykola Azarov, les raisons de protester n’existent plus.

Le débat semble clos aussi pour le président, Viktor Ianoukovitch, parti en déplacement officiel en Chine.

Une délégation devrait se rendre à Moscou pour discuter du partenariat économique, une autre serait attendue à Bruxelles d’après le Premier ministre. Une information qui n’a pas été confirmée par l’Union européenne.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Auto-traduction

Prochain article

monde

Un chef militaire du Hezbollah assassiné devant son domicile au Liban