DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Thaïlande : les manifestations suspendues en raison de l'anniversaire du roi


Thaïlande

Thaïlande : les manifestations suspendues en raison de l'anniversaire du roi

Les manifestations antigouvernementales en Thaïlande devraient marquer une pause, à l’occasion de l’anniversaire, jeudi, du roi Bhumibol, un personnage vénéré dans le royaume.

Mais avant d’observer cette trêve, des manifestants se sont rassemblés mercredi devant le siège de la police, qui avait reçu l’ordre de ne pas intervenir, en cas d’intrusion. Les protestataires ont ainsi pu pénétrer, sans violence, dans le complexe, en coupant les fils barbelés et en déplaçant les blocs de bétons des barricades.

L’un de leurs représentants a pu transmette une lettre à un officier, dans laquelle les manifestants accusent la police de ne pas avoir poursuivi les auteurs des violences, dont ils disent avoir été la cible ces derniers jours à Bangkok. Des violences qui auraient fait au moins cinq morts.

L’opposition thaïlandaise exige depuis plusieurs semaines la démission de la Première ministre Yingluck Shinawatra, accusée d‘être le porte-voix de son frère, Thaksin, l’ancien chef du gouvernement, qui vit aujourd’hui en exil. Il avait été renversé en 2006 par l’armée, qui a refusé jusqu‘à présent d’intervenir dans le conflit.

Les manifestants ont promis de reprendre les hostilités dès vendredi, après l’anniversaire du roi.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Le désespoir des déplacés de Fukushima