DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Ukraine : la vidéo polémique sur les violences policières


Ukraine

Ukraine : la vidéo polémique sur les violences policières

Des policiers qui frappent une dizaine de personnes au sol : c’est ce que l’on voit sur cette vidéo réalisée par un journaliste indépendant, dimanche, près du bâtiment officiel de la présidence à Kiev.

Il s’agit de manifestants interpellés à l’issue du grand rassemblement pro-européen. Pour les autorités, ils sont coupables d’avoir tenté de prendre le bâtiment à l’aide d’un bulldozer et d’avoir lancé des cocktails Molotov.

Ils ont été placés pendant deux mois en détention provisoire.

Leurs familles et les leaders de l’opposition dénoncent des arrestations arbitraires.

Selon eux, un groupe radical bien connu des autorités aurait organisé l‘événement avant de disparaître et que la police n’intervienne.

“Mon mari et un ami, un étudiant, sont juste allés place de l’Indépendance pour soutenir le mouvement”, dit Marina Ostaschenko, l‘épouse de l’un des manifestants interpellés, Oleksander Ostaschenko.

“On est allé à l’hôpital mais on n’a pas pu le voir car il était traité comme un prisonnier”, raconte Yana Stepanovam la compagne de Mykola Lazarovskyi.

Parmi eux, des journalistes et des pères de famille. La plupart d’entre eux souffrent de commotions cérébrales ou ont des côtes cassées.

Pour le parquet général, ils ont violé la loi et n’ont rien à voir avec des manifestants pacifiques.

53 enquêtes ont été ouvertes pour infraction autour des bâtiments administratifs.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Argentine : pillages et chaos à Cordoba pendant la grève des policiers