DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Bakutel, salon IT en Azerbaïdjan


hi-tech

Bakutel, salon IT en Azerbaïdjan

En partenariat avec

Bakutel est une salon des télécommunications et des technologies de l’information organisé comme son nom l’indique à Bakou, la capitale de l’Azerbaïdjan. 2013 fut une année importante dans pour ce pays dans le domaine des technologies de l’information et de la communication comme le souligne son président Ilham Aliyev : “Nous avions annoncé que 2013 serait l’année des technologies de l’information et de la communication. La raison principale en est le lancement du premier satellite azeri. Nous sommes devenus un pays doté de sa propre industrie spatiale. Ce satellite est placé sous le contrôle total de spécialistes azéris. Nous projetons de poursuivre ce programme. Le deuxième et le troisième satellite seront lancés ces prochaines années”.

Un opérateur de téléphone mobile a développé une smarthouse pilotée à partir d’un smartphone.

Ouverture des portes, des volets, des fenêtres, mise en route de la machine à café. On peut faire tout ça à partir de son téléphone ou de son réseau communautaire préféré…

Gunay Mammadli, Azercell : “On peut imaginer un propriétaire qui se trouve sur un autre continent et qui peut contrôler sa maison avec son téléphone. Le principal avantage c’est la sécurité. Il est informé sur ce ce qui se passe chez lui”.

Autre smartphone présenté à Bakou, plus médical celui ci. Il mesure en effet le taux de sucre dans le sang, la température et peut même faire un électrocardiogramme.

Alex Kaplun : “Le téléphone montre ce que vous faites. Il faut toucher les détecteurs comme on le voit sur l‘écran. En 35 secondes je vais faire mon électrocardiogramme et je l’envoie au serveur. Ensuite on reçoit la réponse, normal ou anormal. Si c’est normal tout va bien, si c’est anormal alors on peut appeler le médecin. Toutes les informations sont gardées sur le serveur, et on peut appeler le docteur où qu’iil soit dans le monde et lui demander d’aller sur votre compte et de regarder votre électrocardiogramme.”

Hitachi a présenté un tableau tableau de salle classe interactif entre professeur et élèves.

Marek Kaiser : “Je peux partager la surface ici sur mon tableau. Tout le contenu que j’ai ici peut être vu par les élèves sur leur ordinateur à la maison”.

Le choix de la rédaction

Prochain article

hi-tech

Des drones en zone de catastrophes