DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le pouvoir et l'opposition en Ukraine sont deux interlocuteurs affirment certains Européens


Ukraine

Le pouvoir et l'opposition en Ukraine sont deux interlocuteurs affirment certains Européens

C’est un signe d’ouverture et de dialogue envoyé par Bruxelles. Le président du parlement européen Martin Schulz appelle les deux camps ukrainiens à ne pas fermer la porte des discussions pour trouver une issue à la crise : “Nous avons deux types d’interlocuteurs, le gouvernement représentant le pays, mais aussi l’opposition, qui fait partie de cette nation. Si vous gardez une porte ouverte, vous ne la gardez pas pour une seule mais pour les deux parties.”

Pour Aleksander Kwasniewski, l’envoyé spécial de l’UE en Ukraine, il faut respecter la démocratie ukrainienne : “Nous avons un président démocratiquement élu et son mandat expire en mars 2015 et nous ne pouvons pas dire en tant que dirigeants responsables ou comme partenaires sérieux de l’Union européenne que nous ne pouvons pas accepter son mandat.”

Le mouvement de contestation a reçu un soutien plus affirmé de la part du chef de la diplomatie allemande Guido Westerwelle qui est allé à la rencontre des manifestants alors qu’une importante réunion de l’OSCE se tient ce jeudi et vendredi à Kiev.

Ces derniers ont également obtenu l’appui des trois anciens présidents qui se sont succédés à la tête du pays depuis son indépendance en 1991 : Léonid Kravtchouk, Léonid Koutchma, parrain politique de l’actuel chef de l’Etat Ianoukovictch et de son prédécesseur Viktor Iouchtchenko, fer de lance de la révolution orange de 2004.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

USA: les terrifiants appels aux secours lors du massacre de Sandy Hook