DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Mondial-2014 : Brésil et Argentine rêvent du sacre

Vous lisez:

Mondial-2014 : Brésil et Argentine rêvent du sacre

Taille du texte Aa Aa

Accrocher une sixième étoile sur leur maillot : voilà l’unique objectif des joueurs de la Seleçao pour le Mondial-2014 qui aura lieu chez eux, au Brésil. Neymar et ses coéquipiers sont montés en puissance depuis l’arrivée aux manettes de Luiz Felipe Scolari en lieu et place de Mano Menezes, comme en témoigne leur victoire l‘été dernier lors de la Coupe des Confédérations.

Eternels rivaux des Brésiliens, les Argentins ont dans leurs rangs le lauréat des quatre derniers Ballons d’Or, Lionel Messi. Leur secteur offensif est d’ailleurs bien fourni avec aussi Aguëro, Higuain et Lavezzi. Mais c’est en défense que le bât blesse et notamment dans la cage, où le titulaire Sergio Romero n’est que remplaçant à Monaco.

L’Uruguay est un peu dans la même situation avec son formidable duo d’attaquants composé d’Edinson Cavani et de Luis Suarez. Derrière, à l’image du capitaine Diego Lugano, c’est un peu moins fringant. La Celeste a remporté la dernière Copa America et atteint les demi-finales du Mondial en 2010. Surtout, c’est au Maracana qu’elle a privé le Brésil du titre suprême en 1950.

De son côté, la Colombie compte sur Falcao pour au moins passer le premier tour. “Los Cafeteros” ont terminé deuxièmes de la zone des qualifications en Amérique du Sud à deux points de l’Argentine. Et les équipes européennes ne leur font pas peur comme le prouve leur victoire 2-0 contre la Belgique d’Eden Hazard à la mi-novembre.

Quant aux Etats-Unis, ils vont participer à leur dixième phase finale de Coupe du monde, leur septième consécutive. Ils avaient atteint les quarts de finale en Corée du Sud et les huitièmes de finale en Afrique du Sud. Ils espèrent faire encore mieux au Brésil grâce au meilleur buteur de leur histoire, Landon Donovan, et sous la houlette de leur sélectionneur, l’Allemand Jürgen Klinsmann.