DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Querelle sur l'offre 4G de Free mobile

Vous lisez:

Querelle sur l'offre 4G de Free mobile

Taille du texte Aa Aa

Le gouvernement a adressé une mise en garde à Free dont l’offre 4G à prix cassé risque selon lui de brouiller la perception par les consommateurs du très haut débit mobile en cas de qualité insuffisante tout en nuisant à l’investissement dans le secteur.

La filiale mobile d’Iliad avait annoncé mardi qu’elle inclurait désormais la 4G dans ses offres pour un prix inchangé, suscitant des interrogations sur sa capacité à offrir une couverture suffisamment dense du territoire alors qu’elle n’est qu’aux débuts du déploiement de son réseau.

Ses concurrents, qui ont massivement investi dans la 4G avec l’espoir d’enrayer la dégradation de leurs marges, ont accusé le coup en Bourse, en particulier le numéro un Orange, qui a dénoncé avec vigueur un nouveau “coup de com’ “ du groupe de Xavier Niel (en photo).

“Alors que son réseau reste en construction, l’annonce de l’opérateur Free apparaît comme un pari audacieux et risqué”, ont déclaré le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg et la ministre déléguée en charge des télécommunication Fleur Pellerin dans un communiqué commun. “L’offre de 4G dans son ensemble risque d’apparaître douteuse aux yeux des consommateurs, si la qualité de service n‘était pas au rendez-vous, ou si la couverture s’avérait insuffisante sur de larges parts du territoire français”, ajoutent-ils.

Les ministres ont souligné par ailleurs que la poursuite d’une guerre des prix sur le marché du mobile en France pourrait nuire à la capacité des opérateurs télécoms d’investir dans le déploiement de leur réseau.