DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Zone euro : croissance plus marquée et inflation plus faible en 2014 pour la BCE

Vous lisez:

Zone euro : croissance plus marquée et inflation plus faible en 2014 pour la BCE

Taille du texte Aa Aa

“La Banque centrale européenne est disposée à prêter à nouveau massivement à long terme aux banques d ela zone euro mais elle veut s’assurer que cet argent profitera bien à l‘économie”, c’est ce qu’a notamment déclaré Mario Draghi jeudi à Francfort après la décision de la BCE de ne pas toucher à ses taux, un mois après avoir réduit le principal d’entre eux à 0,25%.

“La BCE, a affirmé son président, est toujours déterminée à soutenir la reprise de l‘économie européenne. Nous sommes prêts à envisager la mise en oeuvre de tous les instruments à notre disposition, a déclaré Mario Draghi. Actuellement le chômage dans la zone euro reste élevé et les nécessaires ajustements des bilans dans les secteurs publics et privés continuent de peser sur l’activité économique”.

La BCE a communiqué ses prévisions pour 2014 et 2015 : en ce qui concerne l’inflation la prévision qui était de 1,3% pour 2014, passe à 1,1% : voici qui va donner des arguments à ceux qui veulent de nouvelles mesures d’assouplissement.

Sa prévision de croissance qui était de 1% passe à 1,1% en 2014. Pour 2015, la BCE prévoit un taux de croissance de 1,5% dans la zone euro.

L’inflation avait connu un rebond à 0,9% en rythme annuel au mois de novembre après 0,7% en octobre, des chiffres qui font toujours peser sur l‘économie des 17 le spectre de la déflation.

Au moment ou la Réserve fédérale américaine va mettre un frein sur ses achats d’actifs, la BCE va devoir prouver sa réactivité.