DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le Turner Prize 2013 à la Française Laure Prouvost


le mag

Le Turner Prize 2013 à la Française Laure Prouvost

En partenariat avec

Elle est Française et vient de rafler le prestigieux Turner Prize britannique 2013. L’artiste Laure Prouvost a créé la surprise à Londonderry, en Irlande du Nord. La ville est capitale européenne de la culture cette année.

“Oh mon Dieu ! Je ne suis pas prête ! je ne m’attendais pas du tout à ça ! Trois autres artistes incroyables étaient nommés avec moi. Je ne suis pas préparée ! Je ne pensais pas l’emporter, j‘étais sûre qu’on ne me choisirait pas ! Donc, merci, merci à tous !” s’est-elle exclamé sur scène.

La jeune femme de 35 ans vit depuis 15 ans en Grande-Bretagne et vient tout juste de devenir maman. Son bébé l’a d’ailleurs rejointe sur scène, sous les acclamations du public.

“Merci à tous d’avoir rendu cela possible, c‘était un projet incroyable ! Il m’a fait grandir. Nous devions créer des histoires mêlant fiction et réalité. J’espère que mon grand-père est en train de nous écouter, peut être sous nos pieds, dans le tunnel, où il se peut qu’il y ait des ondes sonores !” a-t-elle poursuivi, enthousiaste.

Laure Prouvost avait été sélectionnée pour son oeuvre vidéo “Wantee”, un plongeon dans ce qui aurait pu être l’atelier de sculpture de son grand-père.

Le jury a qualifié son installation “d‘étonnamment émouvante” dans la mesure où elle est construite à partir de souvenirs personnels, mêlant histoire de l’art et technologies modernes.

Laure Prouvost l’emporte notamment sur le Britannique David Shrigley, grand favori avec son mannequin qui urine.

Créé en 1984, le Turner prize est doté de 30.000 euros.

Le choix de la rédaction

Prochain article

le mag

Des clowns dans un camps de réfugiés syriens en Jordanie