DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les Afrikaners saluent la mémoire de Mandela et s'interrogent sur leur avenir


Afrique du Sud

Les Afrikaners saluent la mémoire de Mandela et s'interrogent sur leur avenir

De 1948 à 1994, les Afrikaners ont farouchement défendue la doctrine de la ségrégation sociale alors que l’icône anti-apartheid, aujourd’hui célébrée par tous, croupissait en prison.

Nelson Mandela leur avait pourtant tendu la main et ils ne l’ont pas oublié comme à Fietas, un quartier de Johannesbourg :

“Nous devrions écouter ce que Mandela nous a enseigné jusqu’au bout. Il nous a laissé en nous disant ‘rassemblez vous et ne soyez pas racistes’. Nous devons le prendre en exemple. Partout, les gens doivent prendre cet exemple et juste essayer de le suivre”, explique cette jeune femme.

Pour Jan Bosman, secrétaire général du Bond Right Group, il doit y avoir une vraie volonté commune d’améliorer la vie en Afrique du Sud :

“Il y a un certain nombre de choses qui ne vont pas dans ce pays et nous devons les corriger. En tant qu’Afrikaner, et je parle au nom de la communauté Afrikaner, nous sommes plus nombreux à vouloir aider à construire ce pays et en faire ce qu’il doit être. Je pense que c’est ce que Monsieur Mandela voulait”.

Nelson Mandela s‘était rendu dans l’enclave Afrikaner d’Orania pour une visite historique dès son élection comme premier président noir de la nation arc-en-ciel.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Matteo Renzi nouveau leader de la gauche italienne