DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

De d’eau dans l‘atmosphère de cinq exoplanètes

Vous lisez:

De d’eau dans l‘atmosphère de cinq exoplanètes

Taille du texte Aa Aa

La présence d’eau a été détectée dans l’atmosphère de cinq planètes extrasolaires. Une découverte importante confirmée par la camera 3 à champ large du télescope spatial Hubble.

Y a-t-il de la vie en dehors du système solaire ? C’est en voulant répondre à cette grande question qui tourmente les scientifiques de la NASA que le télescope spatial Hubble a découvert la présence d’eau dans l’atmosphère de cinq exoplanètes.

Ces corps célestes gravitant autour d’autres étoiles que le Soleil se nomment WASP-17b, HD209458b, WASP-12b, WASP-19b et XO-1b. Elles ont une taille comparable ou supérieure à Jupiter, la plus grosse planète de notre système solaire. Elles se situent à une distance de la Terre comprise entre 150 et 1 000 années-lumière.

La découverte de ‘signatures’ de molécules d’eau par deux équipes de chercheurs – une de l’Université du Maryland et l’autre de la NASA- est cruciale dans la quête d’une forme de vie dans l’espace. Mais le chemin est encore long puisque ces cinq exoplanètes sont en fait des géantes gazeuses aux atmosphères hostiles. Les conditions de température et de pression y sont extrêmes et l’eau ne peut pas exister sous forme liquide. On les appelle des pégasides (Jupiter chaud).

Si à première vue l’intérêt de cette découverte semble limité, elle marque pourtant un pas énorme dans notre capacité à repérer des molécules d’eau sur des planètes distantes. “Ces travaux ouvrent la porte à des comparaisons sur la quantité d’eau présente dans les atmosphères de différents types d’exoplanètes, par exemple entre les plus chaudes et les plus froides d’entre elles”, explique Avi Mandell, planétologue de la NASA et auteur principal de l’une des deux équipes de recherche.

Situées trop loin de la Terre pour l’envoi de sondes et ne contenant que de l’eau sous forme de gaz, ces exoplanètes relancent cependant l’espoir de trouver un jour de l’eau sous forme liquide et donc de la vie. Le télescope spatial James Webb, remplaçant d’Hubble et plus puissant, découvrira peut-être enfin l’or bleu tant convoité par les chercheurs. Mise en orbite prévue en 2018.

Comment les scientifiques découvrent-ils de l’eau sur une planète ? Vidéo explicative de la NASA:


Pour obtenir une traduction en français, cliquez sur le rectangle avec deux barres horizontales en bas à droite.