DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Mary Barra : une nouvelle femme à la tête d'un grand groupe américain


entreprises

Mary Barra : une nouvelle femme à la tête d'un grand groupe américain

Mary Barra dirigera en janvier prochain le premier constructeur automobile américain : General Motors.

C’est une ingénieure passionnée d’automobile qui était depuis 2011 vice-présidente du groupe chargée du développement des produits : le nerf de la guerre.

Mary Barra est entrée à 18 ans chez General motors, elle en a 51 aujourd’hui.

J’ai travaillé chez General Motors pendant 33 ans et j’ai toujours su que c‘était une grande entreprise, confesse Mary Barra. Les hommes et les femmes de General Motors sont si dévoués. Je crois vraiment que nous avons la meilleure équipe sur le terrain, c’est un honneur pour moi de la diriger”.

Une femme devient donc responsable d’une grande entreprise dans un secteur jadis réputé ultra-masculin. Elle n’est pas la seule à diriger une grande entreprise américaine à l’image de Margaret Whitman chez Hewlett Packard et Virginia Rometty chez IBM.

On peut y ajouter la patronne de Pepsi Cola, celle de Yahoo!
et de Lockheed Martin, le groupe de défense.

Selon le magazine Fortune, le nombre de femmes présidant de grandes entreprises aux Etats Unis a quadruplé depuis dix ans.

Mais elles ne dirigent seulement que 24 des 500 premières entreprises américaines classées par Fortune.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

entreprises

Australie : après Ford, General Motors décide d'arrêter sa production