DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Hommage à Mandela : le faux interprète serait schizophrène


monde

Hommage à Mandela : le faux interprète serait schizophrène

Le faux interprète, dont la « traduction » fantaisiste lors de la cérémonie en hommage à Nelson Mandela a fait le tour du monde, se dit schizophrène.

Un journal sud-africain, The Star, a retrouvé Thamsanqa Jantjie. Il a expliqué au journal qu’il a soudainement perdu toute concentration, s’est mis à entendre des voix et a halluciné : « Je ne pouvais rien faire. J’étais seul dans une situation très dangereuse. J’ai essayé de me contrôler et de ne pas montrer au monde entier ce qui était en train de m’arriver » a-t-il déclaré avant de s’excuser.

L’homme, âgé de 34 ans, explique que sa maladie est telle qu’il a été interné il y a quelques années. Il dit être sous traitement et vivre d’une aide sociale et d’un salaire d’interprète en langue des signes pour l’entreprise SA Interpreters.

L’agence de presse AP indique par ailleurs qu’il est connu pour avoir eu des accès de violence par le passé et avoir vu des « anges ».

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Ukraine : couverture en direct des manifestations euromaidan à Kiev