DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le Proche-Orient propice à l'éclosion de startups


hi-tech

Le Proche-Orient propice à l'éclosion de startups

En partenariat avec

C’est la dixième année de la Conférence Web à Paris. L’occasion de rassembler des startups et des entrepreneurs venus du monde entier.

Et notamment du Proche-Orient, une région particulièrement propice à l‘éclosion de startups.

Hala Fadel est la présidente du Forum Entreprise MIT une organisation d’entrepreneurs dans le domaine de la haute technologie dans la région pan arabe :

“Le paysage des startups au Proche-Orient est vraiment en plein boom. Nous avons à l’heure actuelle plus de 5000 sociétés qui participent à la compétition du MIT Arab business plan et la moitié sont dirigées par des femmes”.

Elie Habib est le cofondateur du service de musique en ligne Anghami :

“Dans certains secteurs nous avons toujours des problèmes. Le E commerce, le taux de pénétration des cartes de crédit n’est pas aussi important que nous le voudrions parce les gens n’y font pas autant confiance qu’en Europe ou aux Etats-Unis”.

Le Proche-Orient est une région synonyme de conflits, mais l’initiative privée voit plus loin. C’est ce qu’explique Hind Hobeika, fondatrice et PDG d’Instabeat :

“Je pense que ce qui est le plus prometteurs au sujet des startups au Proche Orient ce sont les gens de cette région. Nous avons eu beaucoup de guerres, d’instabilité, nous n’avons pas de l‘électricité 24 heures sur 24. Cela nous a poussé à être créatif, à penser plus loin, à nous préparer à des situations qui pourraient arriver afin de ne pas être en grave difficultés”.

Le choix de la rédaction

Prochain article

hi-tech

Le WEB : la parole est l'avenir du numérique