DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Ukraine : l'opposition accepte de rencontrer Ianoukovitch


Ukraine

Ukraine : l'opposition accepte de rencontrer Ianoukovitch

En Ukraine, les leaders de l’opposition ont finalement accepté de participer à une table ronde aujourd’hui avec Viktor Ianoukovitch. La place de l’Indépendance devient, elle, trop petite pour accueillir le campement de l’opposition, qui envisage de coloniser l’avenue qui débouche sur la place. De plus en plus de monde brave le froid, et dimanche s’annonce une nouvelle manifestation monstre.

“Je pense que nous n’aurons pas à rester encore longtemps ici, dit un manifestant. Parce que le 17 décembre le président Ianoukovitch va signer cet accord d’union contrariant avec Poutine. Ou il ne va pas signer. Le 17 décembre sera un jour décisif pour nous.”

“On ne peut pas faire confiance au gouvernement, rajoute une jeune femme, après les violences policières contre nous le 30 novembre, et dans la nuit de mardi à mercredi, on ne les croit plus.”

Hier le vice-Premier ministre ukrainien s’est rendu à Bruxelles pour réclamer une aide de 20 milliards d’euros. Les 28 promettent un soutien financier si Kiev s’engage clairement à signer un accord.

Au Parlement à Strasbourg hier les opposants ukrainiens ont reçu un soutien de poids. Les parlementaires ont condamné la pression de Moscou sur l’Ukraine et l’Arménie.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Nucléaire : l'Iran mécontent de l'attitude des Etats-Unis