DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Sombre affaire de trafic d'êtres humains en Guinée Bissau


Guinée-Bissau

Sombre affaire de trafic d'êtres humains en Guinée Bissau

74 réfugiés syriens ont atterri au Portugal en provenance de ce pays d’Afrique de l’Ouest et munis de faux passeports turcs. Ils seraient passés avant par la Turquie et le Maroc.

Le Portugal, dont les relations avec son ancienne colonie sont mauvaises, a suspendu les liaisons aériennes avec Bissau et le ministre guinéen des Affaires Etrangères a démissionné.

“Nous envoyons déjà de la cocaïne dans d’autres pays et maintenant nous trafiquons des êtres humains, a déclaré Delfim da Silva. Ca commence au Maroc. Notre représentation diplomatique délivre des visas sans consulter le gouvernement. Ils arrivent avec des passeports syriens, ils repartent avec des papiers turcs. La sitution est très floue et j’ai pensé que je devais m‘éloigner de tout ça”.

Les réfugiés syriens, parmi lesquels 35 femmes et enfants, pourraient se voir offrir l’asile politique par le Portugal. Ils auraient été forcés par des militaires d’embarquer de Bissau à Lisbonne.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article

monde

Madrid : une manifestation contre la "répression sécuritaire" tourne à l'affrontement