DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

LDC : le Bayern retrouve Arsenal en 8ème

Vous lisez:

LDC : le Bayern retrouve Arsenal en 8ème

Taille du texte Aa Aa

On connait désormais le tableau des 8èmes de finale de la Ligue des champions, qui se joueront en février et mars. Le tirage au sort, effectué par l’ancien Ballon d’or Luis Figo, a débouché sur quelques belles affiches, dont un alléchant Bayern Munich- Arsenal. Analyse détaillée de nos journalistes David Martin Gutierrez et Gleb Shatunovsky :

Le champion d’Europe en titre, le Bayern Munich, affronte Arsenal, sans doute l’une des plus belles affiches de ce top 16. Les deux formations s‘étaient rencontrées au même stade l’an passé et le Bayern s‘était qualifié grâce à un plus grand nombre de buts marqués à l’extérieur. Les deux équipes sont en tête de leurs championnats respectifs, et réalisent une excellente saison.

Manchester City-FC Barcelone : c’est l’autre belle affiche de ces 8èmes de finale. Les Blaugranas, emmenés par Neymar et Messi, devront être au top de leur forme pour éliminer la richissime équipe anglaise, entraînée par Manuel Pellegrini, lequel dispose de joueurs de très hauts niveau, comme Aguero, Silva, Negredo ou Jesus Navas.

Tirage plus facile pour le Real Madrid. L‘équipe de Carlo Ancelotti affronte les Allemands de Schalke 04, à priori l’une des équipes les plus abordables. Les Madrilènes, emmenés par un Cristiano Ronaldo en grande forme, sont clairement favoris. Mais attention, car ces dernières années, les équipes allemandes ont toujours donné du fil à retordre au Real.

L’Atletico Madrid, l’une des meilleures équipes de la phase de poules, jouera sa qualification contre le Milan AC, la seule équipe italienne encore en compétition. Les Colchoneros réalisent une saison mémorable, avec un Diego Costa en super star. De leur côté, les Rossoneri sont toujours dans une phase de transition, mais ils comptent dans leurs rangs des joueurs comme Balotelli, Robinho et Kakà.

A suivre aussi la confrontation entre le Zenith Saint-Petersbourg et le Borussia Dortmund. Les Russes sont en phase de reconstruction, ce qui explique probablement leurs difficultés actuelles dans le jeu. Ils affrontent le dernier finaliste de la Ligue des Champions, qui est également à la peine à cause de nombreuses blessures. L‘équipe qui sortira de sa crise avant le mois de février aura un avantage.

L’affrontement entre Manchester United et l’Olympiakos peut contenter les deux équipes. Le Manchester version David Moyes n’a encore rien à voir avec celui de l‘ère de Ferguson. Contre une telle équipe, l’Olympiakos, qui domine le championnat grec avec un Javier Saviola étincelant, se pose comme un sérieux outsider.

Le constat est le même pour le duel entre Chelsea et Galatasaray. Le club anglais n’a pas été très impressionnant récemment. Quant aux Turcs, ils ont montré une grande force de caractère, en battant et en éliminant de la compétition les champions d’Italie, la Juventus de Turin.

Enfin, le Paris saint Germain a eu la chance d‘éviter en 8èmes de finale deux poids lourd du championnat anglais. Les Parisiens affrontent le Bayer Leverkusen, qui est clairement désigné comme l’outsider. Mais l’actuel deuxième de la Bundesliga est un outsider avec un gros potentiel.