DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le gouvernement Merkel III enfin dévoilé

Vous lisez:

Le gouvernement Merkel III enfin dévoilé

Taille du texte Aa Aa

La nouvelle grande coalition allemande entre les Chrétiens-Démocrates de la chancelière sortante
et ses rivaux du SPD est sur les rails près de trois mois après les législatives de fin septembre où la CDU-CSU avait manqué de peu la majorité absolue.

Pour son troisième mandat consécutif, Angela Merkel garde la main sur les postes clés et elle a même choisi une femme à la Défense. Une première pour celle qui est présentée comme sa possible dauphine : “Le nouveau ministre de la Défense sera Ursula von der Leyen. Ceux qui la connaissent savent qu’elle a toujours eu un intérêt pour les questions internationales aux côtés des politiques sociales. Et je pense que c’est une combinaison idéale pour un ministre allemand de la Défense. C’est un métier passionnant remplie de défis et je suis certaine qu’elle le maîtrisera très bien”.

Si le conservateur Wolfgang Schaüble reste l’indéboulonnable gardien des finances et de l’orthodoxie budgétaire, les sociaux-démocrates espèrent traduire dans les faits une inflexion sociale.
Leur leader, Sigmar Gabriel est désormais vice-chancelière et ministre de l’Economie et de l’Energie.
“Il y a sept ministres du SPD, quatre femmes et trois hommes qui vont sièger à la table du Cabinet fédéral. Cela commence par Frank-Walter Steinmeier, à la tête du ministère des Affaires étrangères, probablement l’homme politique qui a le plus haut niveau international”.

Le SPD a également décroché le portefeuille du Travail où sa secrétaire générale devra concrétiser la principale avancée sociale du contrat de coalition avec la mise en place d’un salaire minimum universel à 8,50 euros de l’heure. A noter aussi, que le secrétariat d’Etat à l’Intégration sera dirigé par une femme d’origine turque, une première dans un gouvernement Outre-Rhin.