DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Syrie : la guerre en graffitis

Vous lisez:

Syrie : la guerre en graffitis

Taille du texte Aa Aa

La guerre, les détournements, les classiques de l’art revisités… on reconnaît désormais les oeuvres et le style de l’artiste syrien Tammam Azzam.

C’est lui qui est l’auteur du Baiser de Klimt peint à Damas sur un mur criblé d’impacts.

“Cela parle de la ligne entre tragédie et la comédie, dit-il. Sur la façon dont on peut faire de l’art dans ce cas. Cela parle de l’espoir des gens qui luttent contre la guerre en peignant des images d’amour. J’ai utilisé ce tableau parce qu’il est célèbre. C’est une façon pour moi d’attirer plus l’attention. Je crois que l’art n’a pas de sens pour les gens là bas, parce que la mort vole le moindre moment en Syrie. Mais en tant qu’artiste, pas ce que je ne suis pas un soldat, c’est ma façon de lutter”.

Tammam Azzam est né à Damas en 1980. Il vit désormais à Dubaï et il expose en ce moment à Londres.