DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le Brésil refuse l'offre de Snowden


Russie

Le Brésil refuse l'offre de Snowden

L’ex-consultant de la NSA, à l’origine de révélations sur l’espionnage de millions de personnes dans le monde, avait fait part de son intention dans une “lettre ouverte au peuple brésilien”. Dans sa missive publiée dans le quotidien Folha de Sao Paulo, l’informaticien propose de participer à l’enquête ouverte par le Sénat brésilien sur la mise sur écoute des communications personnelles de la présidente Dilma Rousseff et d’autres responsables du pays. Deux journalistes, Glenn Greenwald et son compagnon David Miranda ont déjà été entendus. Ils avaient révélé des informations fournies par Snowden et ils ont réclamé son asile.

L’ancien consultant est actuellement réfugié en Russie, qui lui a accordé un asile provisoire valable jusqu’en août mais Snowden prépare la suite. Il n’a pas demandé directement l’asile au Brésil mais il explique qu’il “a besoin d’un asile politique permanent pour éviter que le gouvernement américain n’interfère dans sa capacité à parler”. 2600 personnes auraient signé une pétition en ce sens de l’ONG Avaaz.

Dilma Rousseff avait vivement réagi après les révélations de Snowden en condamnant l’espionnage de la NSA lors de l’Assemblée générale de l’ONU et en suspendant sa visite d’Etat à Washington prévue en octobre.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Iran: les eurodéputés évoquent les droits de l'Homme