DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Poutine à nu devant la presse : "l'Ukraine est un pays frère"

Vous lisez:

Poutine à nu devant la presse : "l'Ukraine est un pays frère"

Taille du texte Aa Aa

C’est une tradition : le grand oral annuel de Vladimir Poutine devant la presse. 1300 journalistes étaient réunis ce jeudi matin à Moscou pour interpeller le Président russe sur les sujets sensibles du moment, l’aide à l’Ukraine en tête.

La Russie s’est engagée à racheter pour 15 milliards de dollars de dette ukrainienne, et à diminuer d’un tiers les prix du gaz russe vendu à Kiev.

“L’aide à l’Ukraine n’est pas du tout liée aux manifestations de Maidan, ni aux négociations de Kiev avec l’Union européenne. Nous avons vu que l’Ukraine était en difficulté et nous nous devions de la soutenir,” a assuré Vladimir Poutine, qui a rappelé que l’Ukraine et la Russie sont des “pays frères” et qu’au sein d’une famille, on se doit de s’entraider.

Concernant la crise des missiles avec les Etats-Unis, le chef du Kremlin a déclaré ne pas encore avoir décidé de redéployer les têtes nucléaires russes dans l’enclave de Kaliningrad. Il a cependant répété que toutes les options étaient envisagées : “un nombre important d’armes stratégiques américaines sont déployées à la périphérie de l’Europe – le fameux bouclier anti-missiles. Nous avons dit plusieurs fois qu’il représentait une menace pour nous, pour notre potentiel nucléaire, et que nous serions obligés d’y réagir d’une façon ou d’une autre.”

Vladimir Poutine est rompu à l’exercice. Il s’y est frotté à neuf reprises en tant que chef d’Etat. Il a même inscrit un record en 2008 : entre son discours et les questions des journalistes, sa prestation avait duré plus de six heures.