DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La revue de l'année 2013


monde

La revue de l'année 2013

L’année 2013, vous l’avez suivie avec nous, jour après jour, à travers nos bulletins d’information, nos reportages, nos analyses, le travail de nos correspondants sur le terrain, nos interviews avec des invités prestigieux. Une année marquée par la morosité économique, notamment en Europe, et une actualité parfois joyeuse, parfois empreinte de tristesse, souvent dramatique, mais aussi riche de rebondisssements, de scandales, d’affaires. De grands personnages nous ont quitté, l’un d’entre eux, Nelson Mandela très récemment. D’autres ont fait leur apparition sur la scène mondiale. Autant d‘évènements que nous avons suivi de près tout au long de l’année.

Nous vous proposons de revivre en images et en commentaires ces grands moments de 2013, à commencer par tous ces nouveaux venus qui ont fait la Une ces douze derniers mois.

LES NOUVEAUX VENUS

Vatican, 13 mars 2013 :
Les catholiques du monde entier ont les yeux rivés sur la Place St Pierre et sur la fameuse cheminée. Tous attendent l’arrivée de la fameuse fumée blanche annonciatrice d’un nouveau Pape. Comme toujours les spéculations sont allées bon train durant le conclave.Le suspense est de courte durée. Après seulement 24 heures de délibérations, la célèbre formule est prononcée au balcon : “habemus papam”

Le nouveau souverain pontife est argentin, il s’appelle Jorge Mario Bergoglio et a choisi le nom papal de François en mémoire de Saint François d’Assise, le Saint des pauvres. Une marque qu’appose tout de suite le Saint Père à son pontificat. François se veut le Pape des pauvres et il fait de la lutte contre les inégalités l’une de ses priorités. En même temps qu’il impose son style et son charisme, il entreprend une réforme en profondeur de l‘église.

Téhéran, Juin 2013 :
Les Iraniens se rendent aux urnes pour élire un nouveau président. Après les 8 années de conservatisme de Mahmoud Ahmadinejad, c’est une figure politique qui a fait toute sa carrière dans les cercles du pouvoir qui accède à la tête de l’Etat. Candidat des modérés, polyglotte et universitaire de formation, partisan d’un rapprochement avec les pays occidentaux et du respect des droits de l’homme Hassan Rohani l’emporte. Une victoire qui suscite la joie et l’espoir d’un changement en Iran.

Pari tenu d’ailleurs sur la scène internationale où moins de deux mois après un discours d’apaisement aux Nations Unies, un accord historique est signé à Genève sur le dossier nucléaire. Mais au pays, les réformes démocratiques attendues tardent et prendront sans doute plus de temps.

Londres, 22 juillet 2013:
S’il y a quelque chose de magique au royaume d’Angleterre, c’est bien l’arrivée d’un nouvel héritier du trône. Jamais depuis bien longtemps la naissance d’un bébé n’avait été autant attendue et commentée. Après le mariage ultra-glamour de ses parents William et Kate, deux ans auparavant, le petit Georges Alexander Louis a pointé son nez royal le 22 juillet et faisait sa sortie officielle de la maternité dès le lendemain devant les caméras du monde entier. Signe des temps et de la modernité des parents, ce sont des photos amateurs qui seront les premières photos officielles du prince, actuellement 3ème dans l’ordre de succession au trône britannique.

GUERRE SALE

Aucune année ne se passe sans que la guerre quelque part ne vienne envahir les écrans de télévision et les pages des journaux. 2013 sera marquée par une guerre sale, celle qui décime les Syriens, à coup d’armes chimiques cette fois. Et l’errance des puissances occidentales qui menacent puis reculent. Et puis des relents de guerre froide, avec le froid glacial jeté dans les chancelleries par l’affaire Snowden.

Le cas Snowden :
La NSA nous écoute. Voilà le résumé qui s’impose à travers le globe après 6 mois de révélations dans l’affaire Snowden. Juin 2013, un jeune informaticien, ex employé de la CIA et de la NSA, Edward Snowden jette une bombe diplomatique aux relents de guerre froide sur la planète. Par l’intermédiaire des médias, il révèle des informations classées top secret, les détails de plusieurs programmes de surveillance de masse américains, principalement. Aux Etats unis, mais partout ailleurs dans le monde, tout est épié par les renseignements, internet, téléphone, citoyens ordinaires, et chefs d‘état.

Au fil des mois, chaque semaine amène son lot de révélations et de couacs diplomatiques. Pêle mêle on apprend le nom de ceux et des institutions qui ont été espionnés. Snowden voulait que le monde sache. Les Etats Unis le traque. Il est un traître pour certains, un héros pour d’autres. Ce n’est sans doute pas un hasard dans cette réminiscence de guerre froide, si c’est en Russie qu’il a trouvé refuge.

Attaque chimique en Syrie:
Août 2013, la guerre en Syrie fait rage depuis plus de deux ans. Rien n’arrête le régime de Bachar El Assad. Rien ne permet la victoire des rebelles désormais inflitrés par des djihadistes étrangers.
Ce 21 août 2013, la guerre bascule dans l’horreur. Dans la banlieue de Damas, une attaque à l’arme chimique sème la terreur et la mort. Plus de 1300 personnes sont tuées dont de très nombreux enfants. Le gaz utilisé est du gaz sarin, un neurotoxique considéré comme arme de destruction massive par les Nations-unies. Le monde est en émoi à la vue de ces images. Les occidentaux menacent d’intervenir militairement. Des inspecteurs de l’ONU sont envoyés sur le terrain pour récolter des preuves de l’utilisation de ces armes. Le rapport publié récemment est sans appel.

Le Secrétaire général de l’ONU Ban Ki-Moon parlera de “l’emploi le plus significatif d’armes chimiques depuis le massacre d’Halabja en 1988, et de l’usage d’armes de destruction massive le pire de ce 21e siècle.”“

MONDE GLOBAL, FRACTURE SOCIALE

C’est le revers d’un monde globalisé, d’une économie sans frontières… De nouveaux mouvements sociaux apparaissent dans les pays émergents et demandent des comptes aux gouvernements dans la rue, de la classe moyenne brésilienne à l’armée des travailleurs pauvres du Bengladesh. Mais il y a aussi ceux qui n’ont rien à perdre et tout à gagner, les immigrants qui cherchent en Europe paix et prospérité.

Brésil, pas que le foot:
“Nous n’avons pas besoin de la Coupe du Monde, nous voulons des écoles et des hôpitaux”. Pendant la coupe des Confédérations, des milliers de breésiliens ont protesté contre les énormes dépenses attribuées aux évènements sportifs de 2014 et 2016. C’est surtout la classe moyenne urbaine émergente qui a soutenu les protestations.

Bangladesh, vêtements low cost au prix fort:
Travailler pour 30 euros par mois au risque de sa vie. 1 127 ouvriers du textile sont morts dans l’effondrement du Rana Plaza, près de Dacca. Le bâtiment abritait des ateliers qui travaillaient pour des firmes de vêtements occidentales. Ce n’est pas le premier de ces drames dans l’industrie du textile du Bangladesh, mais il a réveillé les ouvriers et mis les marques face à leurs responsabilités.

Lampedusa: honte de l’Europe:
Seulement 150 personnes ont survécu au naufrage au large de l‘île italienne de Lampedusa d’un navire transportant quelque 500 immigrants africains. 366 d’entre eux sont morts, ce qui en fait la plus grande tragédie en Méditerranée depuis le début du XXIe siècle. “Honteux”, c’est par ce mot qu’ont été accueillies les autorités italiennes et européennes à leur arrivée à Lampedusa.

LES CATASTROPHES EN 2013

Elles font la Une, accaparent les titres et font l’ouverture des journaux, les catastrophes font partie de la vie et deviennent des informations chaque fois qu’elles surgissent. En 2013, nous avons suivi de près quatre évènements de ce type, certains sont des phénomènes natures qui ont passionné le public, comme la météorite échouée en Russie

Février, une météorite en Russie :
Une lumière puissante éclaire le ciel de l’Oural, en Russie, une froide journée de février. Deux minutes plus tard, on entend trois explosions, et puis l’onde de choc, qui souffle les vitres de fenètres des bâtiments dans le centre ville de Chelyabinsk. 1 200 personnes seront blessées. Une météorite qui se désintégre et dont la course se voit à 200 km de Chelyabinsk. Un fragment de plus de 500 kilos finit sa course dans le lac gelé de Tcherbakoul. Il sera récupéré apres le dégel. Le phénomène a une chance de se produire une fois par siècle.

Novembre, le monstre Haiyan :
Un monstre vu de l’espace, c’est le supertyphon Haiyan, une tempête comme on ne l’a jamais vue sur terre. Haiyan s’est abattu sur les Philippines, balayant tout sur son passage avec des vents à 314 km/h, les plus violents jamais enregistrés et une puissante onde de tempête comparable à un tusnami qui a détruit la ville de Tacloban et noyé des centaines de personnes. Une vingtaine de typhons frappent les Philippines chaque année, Haiyan aussi nommé Yolanda a été le 24eme, le plus dévastateur et meurtrier.

Juillet, Saint Jacques de Compostelle en deuil :
Un train lancé à grande vitesse déraille sur une courbe à seulement quelques centaines de mètres de la gare de Saint-Jacques de Compostelle, en Galice. C’est le plus grave accident de train produit en Espagne en 40 ans : 80 morts et plus de 150 blessés suite à la violence du choc du train contre un mur de béton. Le drame qui s’est produit sur une ligne de grande vitesse, reliant Madrid avec la capitale de la Galice, a révélé des failles dans le système de sécurité.

Septembre, opération Concordia :
20 mois après le naufrage, l’opération de redressage du Costa Concordia démarre. Pour remettre à flot les 115 000 tonnes du bâtiment long de 300 mètres, il aura fallu 19 heures à l‘équipe de sauvetage de 500 personnes de 26 nationalités différentes. Son succès fut reçu avec soulagement par les habitants de l‘île italienne de Giglio, et a permis de retrouver les deux corps qui sont restés dans l‘épave. Le Costa Concordia sera réparé pour être remorqué en 2014.

LE TERRORISME N’A PAS EPARGNE 2013

70 personnes ont perdu la vie et des centaines ont été blessées dans deux évènements spectaculaires, l’un aux Etats Unis, l’autre en Afrique, qui ont visé chaque fois des civils essentiellement. Ce sont les attentats de Boston et la prise d’otage d’un centre commercial au Kenya.

Boston ensanglanté:
Une gigantesque explosion et le marathon de Boston, un évènement incontournable dans le calendrier sportif, tourne au cauchemar. A quelques mètres seulement de l’arrivée un engin explose dans la foule. Treize secondes plus tard, une deuxième déflagration se produit. Cette attaque à la bombe a fait trois morts et plus de 200 blessés dont certains grièvement et qui devont subir des amputations.

Repérés par les caméras de surveillance, deux hommes, plus précisément deux frères d’origine tchétchène, sont recherchés. Après plusieurs jours de traque, l’un des terroristes est tué dans une confrontation armée, le second Djokhar, tout juste 19 ans, devient l’ennemi plublic numéro un. Blessé, les policiers le retrouvent planqué sous la bâche d’un bateau. Alors que l’ambulance l’emporte, la foule exulte…

Cauchemar à Nairobi:
Le 21 septembre 2013, le centre commercial Westgate à Nairobi au Kenya est pris d’assaut par des hommes armés. L’endroit est très fréquenté par les expatriés et au moment de l’attaque l’endroit est comme toujours bondé. Fusils d’assaut et grenades en main, les djihadistes ouvrent le feu sans se poser de question avant de se retrancher dans la partie centrale de Westgate avec de nombreux otages. Des images amateurs témoignent de la violence de l’attaque et de la panique qu’elle a suscité.

Certains otages seront immédiatement libérés. D’autres devront attendre l’assaut final des forces de sécurité qui n’interviendra qu’après 4 jours de siège. Le bilan officiel fait état de 67 morts et 200 blessés. Toutefois, à ce jour, une quarantaine de personnes sont toujours portées disparues. La plupart des terroristes ont été tués durant l’assaut. Il s’agissait de shebabs somaliens qui entendaient punir le Kenya pour les actions militaires menées dans leur pays.

DES DEPARTS MARQUANTS

Certains étaient des visages familiers, des symboles de continuité et de stabilité, le propre des monarchies. D’autres sont arrivés aux plus hautes fonctions de l’Etat par la force des urnes. Les uns ont surpris en annonçant leur départ de leur propre volonté, d’autres s’en sont allés pour toujours laissant un vide difficile à combler. Nous avons retenu ces départs qui ont marqué 2013.

Benoit XVI fait ses adieux après 8 ans de pontificat, une charge trop lourde pour ses 85 ans.
Sa renonciation est la première depuis 598 ans. Dans cette monarchie élective, il inaugure le titre inédit de «Sa Sainteté Benoît XVI, pontife romain émérite». Il avait pris le monde catholique par surprise, il est redevenu un simple pèlerin.

Au Pays-Bas la reine Beatrix, après 33 ans de règne, a abdiqué non par fatique mais pour rajeunir la monarchie. Une cérémonie très solennelle d’ou Willem Alexander ressort premier roi du pays depuis 1890. A son coté la nouvelle reine, Maxima.

Le roi des Belges Albert II suit le mouvement,< et met fin à 20 années de règne marquées par de nombreuses crises politiques. Son fils Philippe devient le septième roi des Belges. Mathilde, son épouse, est la première reine d’origine belge de l’histoire du pays.

Au Vénézuéla, c’est la maladie qui emporte Hugo Chávez, forçant la succession du leader charismatique après 13 années au pouvoir. C’est Nicolás Maduro qui prend la relève à la présidence de la République Bolivarienne fondée par le commandant au béret rouge, le plus fameux et polémique des dirigeants d’Amerique Latine.

Une icône de la paix nous a quittés. Ses proches, son peuple, les Sud-africains ont dû se résigner et faire leurs adieux à Nelson Mandela. Après l’hommage rendu par une centaine de chefs d’Etat, c’est une foule en larmes qui a défilé devant Madiba. Ce sont eux qui feront vivre à jamais le héros de la lutte anti-apartheid.

Avec l’adieu à Nelson Mandela, nous concluons ce résumé de l’année réalisé par la rédaction d’euronews. Mais l’actualité ne s’arrête jamais, nous non plus. Comptez sur nous pour continuer à vous informer tout au long de la nouvelle année, 24 heures sur 24 et dans les 13 langues d’euronews.

Très bonne année 2014 à tous.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Des Casques bleus tués dans l'attaque d'une base de l'Onu au Soudan du Sud