DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Mikhaïl Khodorkovski a quitté la Russie


Russie

Mikhaïl Khodorkovski a quitté la Russie

Sitôt libéré, Mikhail Khodorkovski a quitté la Russie pour se rendre en Allemagne.

Détenu depuis dix ans, d’abord en Sibérie puis dans un camp, le magnat du pétrole, devenu l’une des figures de l’opposition russe a été gracié par Vladimir Poutine.

Cette grâce présidentielle a été présentée par le Kremlin comme “l’occasion d’atténuer, à un moment opportun, les critiques de l’Occident concernant la situation des droits de l’homme en Russie”.

Pour le ministre allemand des Affaires étrangères, Frank-Walter Steinmeier, “le dit moment opportun est effectivement évident, même si je ne veux pas minimiser le fait que cette libération est un bon signal et que nous devons l’utiliser dans la poursuite des discussions avec la Russie concernant l’avenir du processus judiciaire et la protection des droits de l’homme”.

En annonçant la grâce jeudi, Vladimir Poutine avait affirmé
répondre à une demande formulée par Khodorkovski en raison de la
mauvaise santé de sa mère, Marina. Mais dans un entretien téléphonique accordé à une journaliste, le père de l’opposant assure qu’il ne sait rien sur les raisons de la libération de son fils.

Au delà du prétexte humanitaire, nombreux sont ceux qui voient surtout dans cette grâce présidentielle l’occasion pour Vladimir Poutine de redorer l’image de la Russie à quelques semaines de l’ouverture des Jeux olympiques d’hiver de Sotchi.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

"La porte est toujours ouverte", affirment les Européens au peuple ukrainien