DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Sommet européen : les 28 divisés sur la Défense


Belgique

Sommet européen : les 28 divisés sur la Défense

Après avoir trouvé un accord sur l’union bancaire, les 28 se sont penchés jeudi à Bruxelles sur la Défense européenne, un sujet sur lequel ils semblent beaucoup plus divisés, le Premier ministre britannique David Cameron rejetant toujours l’idée d’une Europe de la Défense, souhaitée par François Hollande.

Les dirigeants européens ont toutefois annoncé le lancement de quatre programmes de coopération dans l’industrie de l’armement : les drones, le ravitaillement en vol, les satellites et la cybersécurité.

“Avec environ 1,5 million d’emplois et un chiffre d’affaires de 96 milliards d’euros, c’est un secteur qui est très important pour l‘économie européenne, et pas seulement’‘, a insisté le président de la Commission José Manuel Barroso.

Les dirigeants européens doivent évoquer ce vendredi la situation en Ukraine, en Syrie, en Iran ou encore en Centrafrique, où les troupes françaises sont engagées. Le président Hollande a d’ailleurs réclamé jeudi l’appui financier de ses partenaires. Mais il y a peu de chances qu’il l’obtienne, dans l’immédiat.

De notre correspondante à Bruxelles, Fariba Mavaddat : ‘‘Compte tenu des divergences, les États membres ont encore un long chemin à parcourir avant d’aboutir à un front uni sur une Europe militairement plus forte.’‘

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Exit le calendrier des Dieux du stade, place au calendrier du Vatican