DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Vers une interdiction de l'avortement en Espagne


Espagne

Vers une interdiction de l'avortement en Espagne

La majorité des Espagnols s’y opposent, mais cette poignée de manifestants défend le projet controversé de réforme de l’avortement. Le gouvernement conservateur va soumettre un texte limitant drastiquement le droit à l’IVG, permis uniquement en cas de viol ou de danger grave pour la santé de la femme ou du fœtus.

Les associations féministes et la gauche appelent à la mobilisation pour faire barrage au projet qui a toutes les chances d‘être adopté. Le Parti populaire au pouvoir est majoritaire au Parlement, au grand dam de Mariqueta Vazquez, militante qui défend l’avortement : “L’idéologie ? C’est de laisser chacun faire son choix. Aucune femme n’a envie de se faire avorter. Il y a toujours de très bonnes raisons pour qu’une femme avorte, mais aucune n’a jamais voulu délibérément le faire.”

Pour les socialistes, ce projet est un retour à la situation des années 1980. Les Espagnoles qui en avaient les moyens allaient en France ou en Angleterre” pour y subir un avortement. Les autres elles iront dans des lieux clandestins à hauts risques, selon Médecins du Monde.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Egypte : affrontements entre partisans de Morsi et forces de l'ordre