DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'opposition ukrainienne annonce la création du "Mouvement populaire Maïdan"


Ukraine

L'opposition ukrainienne annonce la création du "Mouvement populaire Maïdan"

Cinquième dimanche de mobilisation pro-européenne massive à Kiev, mais les manifestants sont bien moins nombreux que les week-ends précédents. La récente signature d’accords économique avec la Russie a mis un coup aux leaders de la vague de contestation qui doivent désormais repenser leur stratégie pour que dure le mouvement. Les chefs de l’opposition ont ainsi annoncé la création d’un mouvement politique unifié regroupant les différentes forces de l’opposition, le “Mouvement populaire Maïdan”.

“Maïdan ce n’est pas seulement un point sur la carte de Kiev, ce sont des valeurs réelles, c’est l’endroit de la liberté, ce sera quelque chose comme Solidarnosc en Pologne”, explique Arseniy Yatseniyuk, membre de l’opposition.

“Il n’y a pas de fatigue. Certaines personnes vont partir, d’autres vont venir. Nous sommes usés de vivre comme ça, dans ce pays. L’Ukraine devrait avoir un avenir différent, mais la fatigue quand on se bat, ça n’existe pas”, assure une femme.

“Je crains que la neige sur les barricades ne fondre, mais je ne m’inquiète pas pour les gens. Ils sont prêts à rester ici le temps qu’il faudra”, assure un manifestant.

Occupée depuis plus d’un mois, la place de l’Indépendance dans le centre de Kiev est devenue un symbole et un haut lieu de la contestation. Beaucoup sont près à y camper jusqu’au printemps prochain s’il le faut. Car, ils le savent, le régime de Viktor Ianoukovitch s’est ressaisi et maintenant l’opposition doit faire face à deux défis.

Sergio Cantone, chef du bureau euronews à Kiev:
“D’abord définir une nouvelle stratégie politique pour agir dans les prochains mois en tenant compte du fait que Viktor Ianoukovitch n’est pas prêt à démissionner, mais aussi arriver à déterminer combien de temps elle sera capable d’occuper la place Maïdan”.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Nouvelle démonstration de force de l'opposition thaïlandaise