DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Mikhaïl Khodorkovski retrouve ses proches à Berlin


Allemagne

Mikhaïl Khodorkovski retrouve ses proches à Berlin

Mikhaïl Khodorkovski retrouve les siens. Grâcié par Vladimir Poutine à quelques semaines des Jeux olympiques de Sotchi, il a aussitôt quitté la Russie pour l’Allemagne. Ce samedi, il a revu ses parents pour la première fois en tant qu’homme libre à Berlin.

C’est d’ailleurs pour retrouver sa mère, malade, que l’ex-magnat du pétrole aurait demandé la grâce du président russe.

Dans une toute première interview à un journal russe d’opposition, Mikhaïl Khodorkovski est revenu sur les conditions de sa détention, expliquant qu’il avait pu recevoir des visiteurs trois jours par trimestre pendant quatre ans.

“Je suis resté un an et deux mois à Krasnokamensk” (ndlr :près de la frontière avec la Chine) “et deux ans et demi en Carélie, donc pendant ces années, j’ai pu recevoir des visites. Tout le reste du temps, j‘étais sous un régime d’emprisonnement qui ne me le permettait pas”, a-t-il expliqué.

Sa libération a été négociée en coulisses par l’Allemagne, ce qui pourrait expliquer son départ pour Berlin.

Le Kremlin a assuré, cependant, qu’il n‘était pas en exil et qu’il pourrait revenir sur le sol russe dès qu’il le voudrait.

“Comme vous pouvez l’imaginer, mon père doit gérer beaucoup de choses en ce moment et il ne peut pas tous vous rencontrer aujourd’hui. Mais il a vraiment apprécié le soutien reçu tout au long de ces années et remercie tous ceux qui se sont préoccupés de lui et de son histoire ces dix dernières années”, a déclaré brièvement son fils Pavel à la presse.

Amateur de symboles, Mikhaïl Khodorkovski livrera sa version de l’histoire, ce dimanche midi dans un endroit mythique : au musée du mur au Check Point Charlie, qui séparait jadis la zone soviétique de la zone américaine. Une intervention prévue à 12h GMT à suivre en direct sur notre antenne.