DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Nouvelle démonstration de force de l'opposition thaïlandaise


Thaïlande

Nouvelle démonstration de force de l'opposition thaïlandaise

L’opposition thaïlandaise a rassemblé plus de 150 000 personnes ce dimanche dans les rues de la capitale. Une mobilisation pour réclamer la démission du gouvernement.

Plusieurs manifestants se sont d’ailleurs rendus devant les grilles de la résidence de la Première ministre, Yingluck Shinawatra, qui n‘était pas sur place.

La chef du gouvernement, en déplacement dans le nord du pays, a réagi en s’adressant aux manifestants par médias interposés. “Si vous n’acceptez pas le gouvernement, alors au moins acceptez le système”, a-t-elle dit. Et de rappeler qu’elle a consenti à organiser des législatives anticipées. Ce sera le 2 février prochain.

Mais voilà, le principal parti d’opposition a annoncé samedi qu’il boycotterait ce scrutin, estimant que ces élections ne régleraient pas le problème du pays.

Sur le plan politique, la Thaïlande se trouve donc de plus en plus dans une impasse.

Reste à savoir quelle sera l’attitude de l’armée, impliquée dans les nombreux coup d’Etat de ces dernières décennies.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article

monde

L'évacuation d'un squatt tourne à l'affrontement à Hambourg