DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

A cent ans, la Réserve fédérale est toujours alerte et réactive


économie

A cent ans, la Réserve fédérale est toujours alerte et réactive

Toujours alerte, réactive, indépendante : la Réserve Fédérale américaine, la banque centrale des Etats Unis a fêté lundi ses cent ans. Le 23 décembre 1913, le président Woodrow Wilson signait le Federal Reserve Act, la loi créant la banque centrale américaine qui allait devenir la plus puissante institution financière de la planète.

La Grande Dépression des années 30 : “la plus grande catastrophe économique de l’histoire américaine”, selon l’actuel Président de l’institution Ben Bernanke, a constituté une des heures noires de la Fed.
2008 et la faillite de Lehman Brothers dans la foulée des prêts “subprime” vont pousser la Fed vers une politique expansionniste pour faire face à l‘éclatement de la bulle immobilière et la contraction du crédit.

Rappelons que la Réserve Fédérale est une institution monétaire indépendante qui fournit des services financiers aux banques, supervise et régule le secteur bancaire et remplit une mission de politique monétaire en maintenant des taux bas, en veillant à la stabilité des prix et au plein emploi.

Cette politique expansionniste, pour répondre à la crise 2008-2009, a fait passer les rachats d’actifs financiers de la Réserve Fédérale de moins de 1.000 milliards de dollars en septembre 2008 à 4.000 milliards en décembre 2013.

Janet Yellen qui va succéder à Ben Bernanke à sa tête, aura la lourde tâche de gérer le ralentissement de ce massif programme de soutien financier que la bonne santé de l‘économie américaine motive de moins en moins.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

économie

Khodorkovski : en dix ans, le secteur pétrolier russe est passé aux mains du Kremlin