DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'Egypte sous pression après la condamnation de militants non-islamistes


Egypte

L'Egypte sous pression après la condamnation de militants non-islamistes

De nouveaux affrontements ont éclaté ce lundi dans les rues du Caire. Des dizaines d‘étudiants ont affronté les forces de l’ordre, non loin du ministère de la défense, aux jets de pierre ont répondu les gaz lacrymogènes. La mobilisation étudiante fait suite à la condamnation la veille de trois figures de la révolte qui avait chassé du pouvoir Hosni Moubarak . Ahmed Maher, Ahmed Douma et Mohamed Adel ont écopé de trois ans d’emprisonnement et de fortes amendes pour avoir participer à une manifestation contre une loi qui restreint fortement le droit de rassemblement dans le pays. Ils sont les premiers manifestants non-islamistes condamnés depuis que l’armée a destitué le président islamiste Mohamed Morsi, en juillet dernier. De plus en plus de voix s’inquiètent d’un retour de l’Etat policier en Egypte. Jusqu‘à présent le tour de vis sécuritaire n’avait visé que les partisans des frères musulmans.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Russie : Pussy Riot, ou la naissance d'icônes anti-Poutine